Appel de la première “Assemblée des assemblées” des Gilets Jaunes

Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en « Assemblée des assemblées », réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy.

Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable.
Nous ne nous laisserons plus faire ! Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable.
Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous.

C’est pour tous ces droits que nous occupons quotidiennement des ronds-points, que nous organisons des actions, des manifestations et que nous débattons partout. Avec nos gilets jaunes, nous reprenons la parole, nous qui ne l’avons jamais.

Et quelle est la réponse du gouvernement ? La répression, le mépris, le dénigrement. Des morts et des milliers de blessés, l’utilisation massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et traumatisent. Plus de 1000 personnes ont été arbitrairement condamnées et emprisonnées. Et maintenant la nouvelle loi dite « anti-casseur » vise tout simplement à nous empêcher de manifester. Nous condamnons toutes les violences contre les manifestants qu’elles viennent des forces de l’ordre ou des groupuscules violents. Rien de tout cela ne nous arrêtera ! Manifester est un droit fondamental. Fin de l’impunité pour les forces de l’ordre ! Amnistie pour toutes les victimes de la répression !

Et quelle entourloupe que ce grand débat national qui est en fait une campagne de communication du gouvernement, qui instrumentalise nos volontés de débattre et décider ! La vraie démocratie, nous la pratiquons dans nos assemblées, sur nos ronds-points, elle n’est ni sur les plateaux télé ni dans les pseudos tables rondes organisées par Macron.

Après nous avoir insultés et traités de moins que rien, voilà maintenant qu’il nous présente comme une foule haineuse fascisante et xénophobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni raciste, ni sexiste, ni homophobe, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos différences pour construire une société solidaire.

Nous sommes forts de la diversité de nos discussions, en ce moment même des centaines d’assemblées élaborent et proposent leurs propres revendications. Elles touchent à la démocratie réelle, à la justice sociale et fiscale, aux conditions de travail, à la justice écologique et climatique, à la fin des discriminations. Parmi les revendications et propositions stratégiques les plus débattues, nous trouvons : l’éradication de la misère sous toutes ses formes, la transformation des institutions (RIC, constituante, fin des privilèges des élus…), la transition écologique (précarité énergétique, pollutions industrielles…), l’égalité et la prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa nationalité (personnes en situation de handicap, égalité hommes-femmes, fin de l’abandon des quartiers populaires, du monde rural et des outres-mers…).

Nous, Gilets Jaunes, invitons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appelons à poursuivre les actes (acte 12 contre les violences policières devant les commissariats, actes 13, 14…), à continuer les occupations des ronds-points et le blocage de l’économie, à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Nous appelons à former des comités sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes. Prenons nos affaires en main ! Ne restez pas seuls, rejoignez-nous !

Organisons-nous de façon démocratique, autonome et indépendante ! Cette assemblée des assemblées est une étape importante qui nous permet de discuter de nos revendications et de nos moyens d’actions. Fédérons-nous pour transformer la société !

Nous proposons à l’ensemble des Gilets Jaunes de faire circuler cet appel. Si, en tant que groupe gilets jaunes, il vous convient, envoyez votre signature à Commercy (assembleedesassemblees@gmail.com). N’hésitez pas à discuter et formuler des propositions pour les prochaines « Assemblées des assemblées », que nous préparons d’ores et déjà.

Macron Démission ! Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple !

Appel proposé par l’Assemblée des Assemblées de Commercy.
Il sera ensuite proposé pour adoption dans chacune des assemblées locales.


Après la répression policière, place à la répression judiciaire

Après des années de violences sociales et économiques, depuis le 17 novembre dernier, le peuple se soulève et cherche désespérément à se faire entendre.
Après s’être gavé, nous avoir gazés, tenté de nous museler, de nous nasser, MACRON a lancé ses troupes à nos trousses pensant faire rentrer le troupeau à l’étable MANU MILITARI.
Déjà 5600 interpellations, 1000 condamnations et surtout plus de 3000 blessés parfois mutilés à vie.

ON ATTRAPE PLUS VITE LES GJ
QUE LES EVADES FISCAUX !

Continuer la lecture

Appel à solidarité financière face à la répression

On dit que l’argent c’est le nerf de la guerre.

En ce moment, on mesure à quel point c’est vrai.

On se rend compte que nos adversaire ont un avantage énorme: ils ont plein d’argent et cela leur donne un pouvoir incroyable ! Se payer des avocats, des communicants, des locaux, des médias, des lobbyistes, …

Nous on est obligé d’occuper illégalement un lieu et on galère pour trouver un peu de sous pour des choses pourtant indispensables : financer nos tracts et le fonctionnement de la MdP, payer des avocats des personnes poursuivies, aider financièrement la famille d’un blessé par flash ball …

Alors on lance des cagnottes. Et on compte compenser nos faibles moyens par le nombre de personnes solidaires.

Donc voici les trois cagnottes crée par la MdP pour le moment (Attention aux fausses cagnottes !) :

La MdP répond l’appel de Commercy

Depuis le 17 novembre dernier, les Gilets Jaunes ont investis les ronds-points et manifestent dans les rues afin de faire entendre leur voix. Partout en France, les mobilisations continuent et prennent des formes variées. Contrairement à ce qu’imaginaient l’Etat et bon nombre de médias, le mouvement ne s’essouffle pas, bien au contraire !

Le président Macron continue à mépriser le peuple, de part ses décisions et ses paroles, comme jamais vu auparavant. Au-delà de ce mépris et des injustices criantes que cet Etat maintient et accentue, une oppression considérable s’exerce sur notre intégrité physique lors des manifestations, sur les ronds-points et ailleurs, pour tenter de faire taire ce mouvement de révolte. Les forces de l’ordre de ce pays sont devenus les « forces du désordre », créant un climat volontairement anxiogène lors de chaque mobilisation des gilets jaunes. Aujourd’hui nous ne comptons plus le nombre de blessés, et nous déplorons celui des morts.

Continuer la lecture

La répression judiciaire frappe les Gilets Jaunes à St Nazaire : Appel à la solidarité financière

Lien vers la cagnotte : https://paypal.me/pools/c/8bvK4EM46e

5 personnes ont été interpellées le 16 janvier à leur domicile ou sur leur lieu de travail, suite à une enquête concernant la manifestation des gilets jaunes du samedi 5 janvier à Saint-Nazaire. Une cagnotte de solidarité a été ouverte pour couvrir leur frais juridiques. C’est en montrant une solidarité sans failles parmi nous que nous gagnerons ! Participez si vous le pouvez !

Continuer la lecture

Acte X “un rond point dans ta gueule”

Rapide compte rendu sur FB :

“Journée plutôt réussie aujourd’hui avec le rond point d auchan a trignac tenu toute la journée par quelques centaines de gj qui se sont relayés , heureux de faire revivre les débuts du mouvement.
6000 tracts distribués aux automobilistes. Tres bon accueil :
“ah vous revoilà vous aviez disparus. Bon courage !”.
Une belle cabane construite et une mini AG a 18h autour du feu. Rdv dimanche a la cabane et envie de recommencer samedi prochain.”

“Vous pensez quoi du grand débat ?”

A force de se faire poser la question par les journalistes, on s’est dit qu’il fallait travailler à étoffer un peu notre réponse. Parce qu’au début c’est vrai qu’on répondait :

« Bof, on en parle pas. Je crois qu’on s’en fout en fait ».

Faut nous comprendre ! On a plein de choses importantes à faire, on a nos propres cahiers de doléances, on organise plein de débats sur nos exigences et on fait beaucoup pour les faire entendre. Le « grand débat » pour nous ils dure depuis deux mois…

Continuer la lecture